Communiqué N° 12-06 du Conseil de l’Archevêché et Déclaration

Réunion du 9 juin 2006

Le Conseil de l’Archevêché s’est réuni en session extraordinaire élargie, le 9 juin 2006, sous la présidence de S. Em. l’Archevêque Gabriel, afin de prendre connaissance des décisions du Saint-Synode du Patriarcat Œcuménique du 8 juin 2006 concernant l’intégration de S. Exc. l’évêque Basile d’Amphipolis au sein de l’Exarchat et d’examiner leurs modalités d’application. À l’issue de cette réunion, le Conseil a adopté la déclaration suivante.


Déclaration du Conseil de l’Archevêché

Confronté à de graves troubles au sein de son diocèse et à des sanctions disciplinaires à son égard qu’il estimait “anticanoniques et non-valides”, S. Exc. l’Evêque Basile de Sergievo, ancien administrateur du diocèse de Souroge dont le siège est à Londres, a adressé un appel, le 16 mai 2006, à S.S. le Patriarche Œcuménique Bartholomée Ier, en conformité avec les canons 9 et 17 du 4e Concile œcuménique de Chalcédoine, qui reconnaissent à l’archevêque de Constantinople la prérogative de “rendre justice” à “tout évêque ou clerc” ayant un différend avec l’autorité de son Église territoriale.

Lors de sa session du 8 juin 2006, le Saint et Sacré Synode de la Grande Église de Constantinople a accepté la demande formulée par S. Exc. l’évêque Basile au Patriarche Bartholomée Ier en vue d’être accepté, lui et les communautés ecclésiales qui désirent le suivre, dans la juridiction du Trône Œcuménique afin que ces communautés et leur pasteur ne soient pas privées du lien d’unité avec la Sainte Eglise. Par décision patriarcale et synodale, l’évêque Basile a été reçu sous l’omophore du Patriarche Œcuménique et élu évêque d’Amphipolis pour exercer en tant qu’évêque auxiliaire la responsabilité des paroisses de tradition russe sur le territoire des Îles britanniques dans le cadre canonique de l’Exarchat patriarcal des paroisses de tradition russe en Europe occidentale.

Le Conseil de l’Archevêché, convoqué en séance extraordinaire, le 9 juin 2006, sous la présidence de S. Em. l’Archevêque Gabriel, a pris connaissance de ces décisions et des considérations qui ont conduit le Patriarche Œcuménique à se tourner vers son Exarchat des paroisses de tradition russe en Europe occidentale pour y intégrer S. Exc. l’Evêque Basile et les communautés qui désirent le suivre. S. Em. l’Archevêque Gabriel a annoncé que, par sollicitude pastorale et pour leur permettre une vie liturgique et spirituelle normale, il recevait dans l’Exarchat S. Exc. l’Evêque Basile et les communautés des Îles britanniques qui en font la demande.

Le Conseil de l’Archevêché considère que l’intégration de ces paroisses constitue une étape importante aussi bien dans la vie même de l’Exarchat que dans l’évolution de l’Orthodoxie tout entière en Europe occidentale. Tout d’abord, cette décision s’inscrit dans une continuité historique puisque, jusqu’à la fin de la deuxième guerre mondiale, la paroisse russe de la Dormition à Londres relevait de l’autorité pastorale du métropolite Euloge.

D’autre part, le Conseil constate que de nombreuses communautés fondées par la suite par le métropolite Antoine de bienheureuse mémoire, dans un esprit de témoignage vivant de la Vérité du Christ tant en utilisant la langue russe que les langues locales, partagent avec notre Archevêché la même vision de l’ecclésiologie, le même objectif d’enracinement de l’Orthodoxie dans les pays où nous vivons, la même vie liturgique et pastorale selon la tradition orthodoxe russe, le même attachement aux principes du Concile de Moscou de 1917-1918, la même pratique en matière d’ordre canonique, d’administration et de gestion (tant au niveau du diocèse que des paroisses et dans les relations paroisse-diocèse). Il apparaît donc clairement que S. Exc. l’Evêque Basile et ces communautés ont vocation naturelle à trouver leur place dans l’Exarchat afin de pouvoir continuer à mener leur vie liturgique et spirituelle dans la paix, la piété et l’intégrité de la foi.

Dans ces conditions et conformément à la décision patriarcale et synodale, les paroisses et communautés des Îles britanniques seront organisées, au sein de l’Exarchat, dans un vicariat particulier, dont la responsabilité est confiée à S. Exc. l’Evêque Basile d’Amphipolis en qualité d’évêque auxiliaire avec des prérogatives étendues, suivant les décrets du Concile de Moscou de 1917-1918 qui donnent la possibilité d’ouvrir, dans le cadre d’un diocèse déjà existant, des vicariats ayant un statut de « semi-indépendance » (« polu-samostojatel’nost’ ») (cf. Décrets du 26 juillet/8 août 1918, « De la création des nouveaux diocèses et vicariats », art. 6, et du 2/15 avril 1918, « Des évêques vicaires », art. 1 et 2). Une telle organisation permet de renouer avec la pratique qui avait existé sous les métropolites Euloge et Vladimir de bienheureuse mémoire, lesquels avaient accordé à certains de leurs évêques auxiliaires de larges compétences pastorales sur des territoires géographiques précis, sans pour autant procéder à un morcellement de notre organisme ecclésial qui doit garder son unité et ses liens internes d’amour et de communion fraternelle sous la protection du Trône Œcuménique.

Les modalités de fonctionnement du vicariat pour les Îles britanniques seront précisées dans un règlement qui sera élaboré par le Conseil de l’Archevêché. L’ensemble de ces décisions sera présenté à la prochaine Assemblée générale de l’Archevêché prévue en mai 2007. Dès à présent, S. Exc. l’Evêque Basile siégera de plein droit aux réunions du Conseil de l’Archevêché.

Il va de soi que cette nouvelle forme d’organisation de notre organisme ecclésial n’est qu’une étape, importante certes, mais provisoire, sur la route qui doit mener vers l’instauration d’une Église localement unifiée regroupant l’ensemble des fidèles orthodoxes vivant dans les pays de l’Europe occidentale. La proposition d’établir une telle Église, formulée dès l’Assemblée clérico-laïque de l’Exarchat en 1949 sous la présidence du Métropolite Vladimir, demeure un objectif fondamental pour l’Exarchat, auquel il ne sera possible d’aboutir que, dans le cadre du processus conciliaire panorthodoxe engagé, sous la responsabilité de S.S. le Patriarche Œcuménique, par l’ensemble des Églises orthodoxes territoriales, et avec la participation de toutes les entités ecclésiales orthodoxes présentes dans nos contrées, car « tous sont appelés à partager la Table du Seigneur ».

Fondamentalement l’Archevêché est déjà en lui-même une Église locale, comme l’est tout diocèse en tout lieu, où se manifeste la plénitude de l’Église dans la célébration de la Sainte Eucharistie, offerte par l’évêque, entouré du collège des prêtres et de tout le peuple de Dieu. Avec l’ensemble des diocèses des autres patriarcats, avec lesquels il est en communion, il constitue les prémices d’une Église territoriale dans les pays d’Europe occidentale où le Seigneur nous a appelés à vivre. C’est dans cette perspective, conforme à l’ecclésiologie orthodoxe, qu’il entend avancer, avec tous ceux qui le souhaitent, pour contribuer « ici et maintenant » à l’édification de l’Eglise du Christ, au-delà des différences de langue, de nationalité, d’origine ethnique, et sans pour autant abandonner les pratiques et usages de la riche et précieuse Tradition ecclésiale reçue de nos Pères dans la foi. Conformément à leur enseignement, il nous faut rechercher, dans l’humble prière et la participation aux saints et vivifiants mystères divins, la grâce et la lumière du Seigneur Jésus-Christ afin d’être jugés dignes de vivre dans la plénitude du « lien d’amour » qui unit ses disciples.

Paris, le 9 juin 2006


Document joint :

Communiqué du Saint-Synode du Patriarcat Œcuménique

Le Saint-Synode du Patriarcat Œcuménique, lors de sa session du 8 juin 2006, sous la présidence du Patriarche Œcuménique Bartholomée, a examiné l’appel de S. Exc. Mgr Basile de Sergievo au Patriarcat Œcuménique et, prenant en considération les canons 9, 17 et 28 du 4e Concile Œcuménique, a décidé de l’accepter dans la juridiction du Patriarcat Œcuménique et de le nommer dans l’Exarchat du Patriarcat Œcuménique pour les paroisses de tradition russe en Europe occidentale.

Puis, le Saint-Synode, à la demande de S. Em. l’archevêque de Comane Mgr Gabriel, qui est à la tête de l’Exarchat, a élu Mgr Basile avec le titre d’évêque d’Amphipolis, en tant qu’évêque auxiliaire, pour servir, en Grande-Bretagne, les besoins pastoraux de ceux qui désirent entrer dans la juridiction de l’Exarchat.

Fait au Patriarcat, le 8 juin 2006
Le directeur du secrétariat

Retour haut de page
SPIP