Stage de chant liturgique et session de formation pastorale

Du 23 au 30 août s’est tenu un stage de chant liturgique de tradition russe en langue française, ainsi qu’une session de formation pastorales des prêtres de l’archevêché.

JPEG - 999.3 ko

La session de formation pastorale était organisée par l’archiprêtre Serge Sollogoub. Une poignée de prêtres étaient présents pour se former. Un nombre équivalents de clercs plus expérimentés sont venus en tant de formateurs, sur divers sujets, parmi lesquels, l’archevêque Gabriel, le diacre Dominique Beaufils, l’archiprêtre Nicolas Rehbinder et l’archiprêtre Nicolas Cernokrak.

L’organisation de ce stage a été chapeautée par Wladimir Rehbinder, actuellement chantre à la cathédrale Saint-Nicolas à Nice, et ayant une longue expérience (de près de 30 ans) dans l’organisation de tels stages. Plus de quarante stagiaires étaient présents, provenant de multiples pays d’Europe occidentales (France, Belgique, Suisse) et de plusieurs diocèses de divers patriarcat (parmi lesquels l’archevêché des églises russes en Europe occidentale, le diocèse de Genève de l’église russe hors frontières, le diocèse de Chersonèse du patriarcat de Moscou, la métropole d’Europe occidentale et méridionale du patriarcat de Roumanie, le diocèse de Belgique du patriarcat de Moscou).

Le rythme du stage était très dense, comprenant trois créneaux d’une heure et demie d’apprentissage du chant liturgique, ainsi qu’un séance de formation à l’ordo (rubriques liturgiques). En dehors des séances de travail, les journées étaient également ponctuées par un solide rythme d’office liturgique : matines au réveil, vêpres en fin d’après-midi, et petites complies avant le coucher.

JPEG - 264.6 ko
Atelier de direction chorale

Les choristes étaient partagés en trois groupes : un groupe d’apprentissage des huit tons animé par Cyrille Sollogoub, (chef de choeur à la paroisse Saint-Jean-le-théologien à Meudon), un groupe de consolidation des tons animé par Jean Starynkévitch (chef de choeur à la paroisse des Saints-Pierre-et-Paul) et un groupe animé par l’archiprêtre Michel Fortounatto, qui fut pendant environ 40 ans chef de choeur à la cathédrale de Londres du diocèse de Souroge.

JPEG - 326.2 ko
Cours d’ordo

Les cours d’ordo étaient de deux niveaux : le niveau débutant était animé par Anne Le Carvèse, chef de choeur à la paroisse Notre-Dame-joie-des-affligés-et-Sainte-Geneviève, rue Saint Victor à Paris, et le niveau confirmé par Wladimir Rebinder.

JPEG - 107.3 ko
Cyrille Sollogoub et Monseigneur Gabriel

Eurent également lieux plusieurs échanges pléniers, en particulier une conférence plénière sur le sens des offices liturgiques par le père Nicolas Rehbinder, le mardi 25 août, ainsi qu’un échange avec l’archevêque Gabriel le 26 août. Au cours de cet échange, Monseigneur l’Archevêque en a profité pour féliciter et remercier chacun des participants pour leur travail dans l’Église. Il a également insisté sur le caractère profondément ecclésial que consistait un tel événement, où se recontraient des orthodoxes de nombreuses paroisses, de régions géographiques et de diocèses différents. Le lendemain, Monseigneur Gabriel devait partir prématurément du stage pour Sainte-Geneviève-des-bois, y célébrer la fête de l’église de la Dormition.

Retour haut de page
SPIP