Fête de la Dormition 2009 à Sainte-Geneviève-des-bois

A l’occasion de la fête de la Dormition, son éminence l’archevêque Gabriel présida les offices en l’église de la Dormition auprès du cimetière russe de Ste Geneviève des Bois qui célébrait en ce jour sa fête patronale. L’office de la vigile fut célébrée le jeudi 27 août au soir et la divine liturgie le vendredi 28 août au matin. Monseigneur Gabriel, recteur de l’église, était entouré du prêtre desservant, l’archiprêtre Basile Sevciuk, de l’archiprêtre André Fortounatto, du hiéromoine Elisée et du lecteur Constantin Starynkévitch.

JPEG - 1.3 Mo
De gauche à droite : le lecteur Constantin Starynkévitch, l’archiprêtre André Fortounatto, le hiéromoine Elisée, l’archevêque Gabriel, le sous-diacre Alexis Tchertkoff, l’archiprêtre Basile Sevciuc, le lecteur Serge Ciolkovitch
JPEG - 1.6 Mo

Après la lecture de l’Evangile, Monseigneur Gabriel, nous rappela dans son homélie toute l’humilité et le respect qu’eurent les apôtres pour le corps de la vierge Marie après sa mort. A ce titre, il insista sur le fait qu’en aucune manière un chrétien orthodoxe ne doit se faire incinérer après son décès, car tout homme sera amené à être ressuscité dans sa chair pour se présenter devant son Créateur lors du jugement dernier. L’âme quitte le corps après la mort et la tradition chrétienne veut que ce corps soit accompagné par ses proches durant les offices des obsèques, qu’il soit préparé et qu’il soit rendu à la terre d’ou il est sorti, car Dieu créa l’homme à partir d’une poignée de terre.

JPEG - 1.9 Mo

A la fin de l’office, Mgr Gabriel exprima une très grande joie à la vue de la vie ecclésiale de Ste Geneviève des Bois et des changements intervenus ces derniers mois. Il exprima aussi une profonde reconnaissance envers tous les fidèles présent, le père Basile, Mademoiselle Chomcheff pour tout le travail accomplie, pour l’ordre et la propreté de l’église ; il souligna que là ou il y a de bonnes volonté, là ou les personnes discutent, se respectent et s’écoutent, il se passe des miracles. Monseigneur Gabriel fut très émue par la qualité et l’interprétation des chants. Il remercia particulièrement le chef de choeur, l’hypodiacre Alexis Tchertkoff, ainsi que les jeunes choristes pour leur abnégation par l’investissement dans la chorale et l’église.

La divine liturgie fut suivie par des agapes, préparée par Matouchka Viktoria. Comme à son habitude, matouchka réalisa des prouesses par l’abondance et la qualité des mets servis. Monseigneur Gabriel la remercia chaleureusement et en se retirant, rappella que tous les fidèles de l’église de la Dormition, doivent s’investir encore plus, pour célébrer dignement le 70ème anniversaire de la consécration de l’église qui se déroulera les 10 et 11 octobre prochain.

Retour haut de page
SPIP