Communiqué N° 01-10 du Conseil de l’Archevêché

Réunion du 29 janvier 2010

Le Conseil de l’Archevêché s’est réuni, le 29 janvier 2010, sous la présidence de S. Em. l’Archevêque Gabriel. Parmi les questions abordées :

1. Nice Le 20 janvier 2010, le Tribunal de Grande Instance (TGI) de Nice a rendu un arrêté décrétant que la cathédrale Saint-Nicolas-le-Thaumaturge, à Nice, était la propriété de la Fédération de Russie. A la suite de cette décision, le Conseil de l’Archevêché a adopté à l’unanimité la déclaration ci-jointe.

2. Colline Saint-Serge. Le Conseil a examiné, à partir des estimations d’un cabinet d’architectes et d’experts, les différentes solutions possibles quant à l’avenir du bâtiment de l’ancienne ciergerie située sur la Colline Saint-Serge, rue de Crimée, à Paris. Il a été décidé d’explorer plusieurs pistes et de les exposer ensuite aux différentes parties intéressées.

3. Préparation de l’Assemblée Générale ordinaire (AGO) de l’Archevêché. Le Conseil a adopté le programme de l’AGO qui aura lieu le vendredi 30 avril, l’après-midi (à partir de 14 h), et le samedi 1er mai (le matin, jusqu’à 13 h), dans les locaux de l’Institut de théologie Saint-Serge, à Paris. La session du samedi 1er mai sera précédée par la célébration de la Divine Liturgie.

4. Vie des paroisses.
- Anvers : la communauté Saint-Georges, à Anvers (Belgique), est élevée au rang de paroisse. Le prêtre Luc Gabriels est confirmé recteur de la nouvelle paroisse.

5. Clergé
- Lazarus Christensen, après avoir été élevé au lectorat et sous-diaconat, a été ordonné par Mgr Gabriel diacre, le dimanche 24 janvier, au cours de la Divine Liturgie célébrée en la cathédrale Saint-Alexandre-Nevsky, à Paris. Il sera rattaché à la paroisse de la Protection-de-la-Mère-de-Dieu, à Copenhague (Danemark).
- Le prêtre Pascal Otabela est nommé à titre temporaire desservant de la paroisse de la Résurrection à Belfort.
- Le diacre Alexandre Galaka, étudiant à l’Institut de théologie Saint-Serge et ancien clerc du diocèse de Poltava (Eglise orthodoxe d’Ukraine), a été rattaché comme diacre titulaire à la paroisse Saint-Serge-de-Radonège, à Paris, pour la durée de ses études.


Déclaration du Conseil de l’Archevêché au sujet de la propriété de la cathédrale de Nice

Le Conseil de l’Archevêché des paroisses orthodoxes de tradition russe en Europe occidentale, dont la paroisse à Nice, constituée en association cultuelle en 1923 selon la législation en vigueur et inscrite au cadastre par l’administration française comme propriétaire de la cathédrale Saint-Nicolas-le-Thaumaturge, déplore que cette même association puisse se voir dépossédée de la propriété de la dite cathédrale, lors même qu’elle en a assuré la continuité de célébration, d’entretien et de gestion depuis près de 90 ans.

Le Conseil rappelle que l’Etat soviétique pour sa part, dont l’actuelle Fédération de Russie se présente comme le continuateur afin d’établir sa filiation avec l’ancien Empire russe, n’a cessé durant 70 ans de développer campagnes antireligieuses et persécutions contre l’Eglise et les croyants, en détruisant en particulier des milliers d’églises en Russie.

Le Conseil constate avec étonnement que le jugement ignore délibérément un certain nombre de documents montrant que le terrain sur lequel est bâtie la cathédrale Saint-Nicolas était une propriété de l’Empereur de Russie à titre privé, et non pas un bien de l’Etat russe. Il s’étonne également que la décision envisage l’entière propriété du terrain, alors que le litige n’est supposé concerner strictement que la parcelle sur laquelle est construite la cathédrale.

Le Conseil approuve la décision des responsables de l’association cultuelle de faire appel de la décision du tribunal de Nice afin que la vérité historique soit rétablie.

Paris, le 29 janvier 2010

Retour haut de page
SPIP