Communiqué N° 02-11 du Conseil de l’Archevêché

Réunion du 26 Mai 2011

Le Conseil de l’Archevêché s’est réuni, le 26 mai 2011, sous la présidence de S. Em. l’Archevêque Gabriel. Parmi les questions abordées :

1. Visite du Patriarche œcuménique à Paris S.S. le Patriarche œcuménique est venu à Paris pour une visite de quatre jours, du 11 au 14 avril dernier, à l’occasion de la publication de la nouvelle Traduction œcuménique de la Bible en français (TOB) et de la parution de son nouveau livre en français aux éditions du Cerf. Dans la matinée du 14 avril, il s’est rendu à l’Institut Saint-Serge pour une séance académique solennelle, suivie d’une rencontre avec les clercs et les fidèles présents lors d’une brève collation. Tout en se félicitant de l’intérêt constant manifesté par le Patriarche œcuménique pour l’Institut Saint-Serge, le Conseil a regretté que l’agenda du Patriarche ne lui ait pas permis de se rendre aussi, lors de ce séjour à Paris, à la cathédrale Saint-Alexandre-Nevsky , qui est à la fois le siège de l’Archevêché et la plus ancienne église orthodoxe dans la capitale puisqu’elle va commémorer, en septembre prochain, son 150e anniversaire.

2. Echange de correspondance avec le Patriarcat Le Conseil de l’Archevêché a pris connaissance d’une missive du secrétariat du saint-synode du Patriarcat œcuménique confirmant que S. Em. Mgr Gabriel était membre des Assemblées des évêques orthodoxes qui ont été mises en place dans différents pays d’Europe conformément aux décisions de la 4e Conférence préconciliaire panorthodoxe de Chambésy de 2009. Il est question également dans cette missive de la situation et de l’avenir des paroisses et communautés en Grande-Bretagne. Le Conseil a décidé d’adresser une lettre au Patriarcat pour prendre acte du premier point et demander certains éclaircissements concernant le second point.

3. Nice Le Conseil a pris connaissance avec étonnement et consternation des attendus de l’arrêté de la Cour d’appel d’Aix-en-Provence qui, dans un jugement rendu le 19 mai dernier, a confirmé l’attribution du terrain sur lequel est construite la cathédrale Saint-Nicolas à Nice en pleine propriété à la Fédération de Russie. L’association cultuelle a décidé de se pourvoir en cassation compte tenu du déni de justice dont fait preuve cette décision qui n’a pas tenu compte de plusieurs arguments avancés par les avocats de l’association cultuelle. Par ailleurs, le Conseil proteste contre la spoliation dont est victime l’association qui se voit priver, par cette même décision de la Cours d’Aix-en-Provence, de la propriété de deux parcelles cadastrées adjacentes au terrain sur lequel est bâtie la cathédrale et qui elles n’ont jamais appartenu ni à la Famille impériale de Russie ni à l’Empire de Russie, et donc a fortiori à la Fédération de Russie, à tel point que cette dernière n’avait fait aucune demande en propriété concernant ces deux terrains.

4. Clergé L’Archiprêtre Patrick Hodson a été relevé, à sa demande, de sa fonction de recteur de la communauté de la Sainte-Trinité à Guildford . Il est remplacé par le prêtre Constantin Litvinenko .

5. Finances M. Alexandre Victoroff, trésorier de l’Archevêché, a présenté les comptes pour l’année écoulée ainsi que le plan de budget pour l’année en cours. Il note avec satisfaction que toutes les paroisses ont réglé leurs cotisations en 2010, y compris les paroisses de Grande-Bretagne qui ont soldé l’échelonnement de versements qui leur avait été consenti en raison des frais occasionnés par des procédures judiciaires en 2006-2009.

Retour haut de page
SPIP