Pèlerinage diocésain - derniers jours

JPEG - 132.6 ko

La journée de samedi débuta par une belle liturgie sur le tombeau de la Vierge Marie, à Gethsémani, concélébrée en plusieurs langues par Mgr Théophane de Gerason, Mgr Gabriel, et Mgr Varnava de Tcheboksar. Visitant ensuite le monastère dédié au protomartyr Stéphane (JPEG)sur le lieu de sa lapidation, les pèlerins chantèrent le tropaire et le kondakion avant de se rendre sur le lieu de l’Ascension du Seigneur et de chanter le tropaire dans la chapelle orthodoxe dédiée à cette fête. Ils visitèrent l’église et le monastère Sainte Marie Madeleine, avant de se rendre en ville faire les indispensables achats. Après le repas, ils visitèrent le beau monastère du Mont des oliviers où ils assistèrent, à l’invitation de l’Archevêque Mark de Berlin, aux vêpres.

JPEG - 117.1 ko

Tôt dans la nuit les pèlerins prirent part à la sainte liturgie présidée par Mgr Théodose et concélébrée par Mgr Gabriel et quatre autres évêques ainsi qu’une quarantaine de prêtres dans le Tombeau du Christ. Une foule nombreuse et peu ordonnée de pèlerins venus de différents pays se pressait dans ce haut lieu de la présence chrétienne.

JPEG - 113.2 ko

Certains participants eurent du mal à se concentrer au milieu de cette foule rassemblée autour du tombeau du Christ.

La dernière journée de ce pèlerinage, auquel ont participé plus de 50 personnes de tous âges venant de paroisses très diverses de notre diocèse et d’autres juridictions, fut consacrée à des visites libres selon les inclinations de chacun, avant que tous se retrouvent pour chanter ensemble les stichères de Pâques lors d’une dernière visite à l’église de la Résurrection devant le Tombeau vide.

JPEG - 19.3 ko

Dimanche matin, Mgr Gabriel, accompagné des pères Jean Gueit et Yannick Provost, et du diacre Athanase et d’Anastasia Provost, a été reçu à nouveau par le patriarche Théophile III afin de le remercier de l’accueil réservé à notre groupe. Après avoir posé de nombreuses questions sur la situation de l’Orthodoxie en Europe occidentale, le patriarche a assuré Mgr Gabriel de son soutien fraternel avant de le remercier pour le témoignage orthodoxe assuré dans les pays où l’archevêché est présent. Cette rencontre chaleureuse se termina par un déjeuner offert par le patriarche aux personnes présentes à la rencontre du matin.

Le retour vers Paris se passa avec les habituelles surprises dues aux grèves de « certaines catégories de personnels ». Sur l’aéroport de Budapest, Mgr Gabriel eut l’occasion de remercier vivement le Père Yannick Provost qui avait pris sur lui l’organisation de ce pèlerinage. L’ensemble des participants entonna alors un vibrant « Mnogaia leta ». La décision de renouveler l’expérience l’an prochain est prise, et ainsi le tradition des pèlerinages en Terre Sainte retrouve un nouveau souffle.

Retour haut de page
SPIP