Liturgie et Panhikhida le samedi 10 novembre 2012 au Skite de Notre Dame de Kazan

JPEG - 2.1 Mo

Les chrétiens orthodoxes auxquels nous devons le Skite de Notre Dame de Kazan reposent au petit cimetière du village de Moisenay dans 63 tombes qui avaient été oubliées de tous, pendant plusieurs dizaines d’années.

C’est le cœur serré, que nous avons découvert la dernière demeure de ceux et celles à qui nous devons de pouvoir aujourd’hui être accueillis au Skite de Notre Dame de Kazan.

JPEG - 345.2 ko

Des débris de croix orthodoxes jonchant le sol. D’autres tombes étaient dans un tel état de délabrement qu’il était impossible d’identifier celui ou celle qui y repose. Certaines tombes étaient même dépourvues de croix. Pour d’autres, les croix délabrées étaient couchées à même le sol et les inscriptions avaient disparu avec le temps. Bref, une grande partie de ces tombes étaient devenues anonymes !

Avec l’aide de Dieu, avec la bénédiction de Son Éminence Gabriel, grâce à la persévérance de l’Hiéromoine Ambroise et de la communauté du Skite de Notre Dame de Kazan ainsi qu’aux dons généreux, les travaux de restauration ont été entrepris et les croix ont été restaurées.

Le samedi 10 novembre 2012, une liturgie sera célébrée au Skite de Notre Dame de Kazan de Moisenay, à 10 h, puis une panikhida, au cimetière de Moisenay, pour tous les chrétiens orthodoxes qui y reposent.

Après la panhikhida, la communauté du Skite de Notre Dame de Kazan sera heureuse de vous accueillir pour une collation fraternelle.

Retour haut de page
SPIP