Travaux de restauration de l’église de San Remo

La paroisse de San Remo a entrepris en 2012 un programme de restauration de son église, rendu nécessaire par l’usure et les agents atmosphériques (qui dans la même année avaient provoqué le détachement de la croix de la coupole principale), mais jamais entrepris précédemment en raison du manque des financements nécessaires. De plus, les projets originaux de l’église avaient été perdus et même les archives municipales de San Remo n’en conservaient pas de copies.

Avec l’aide de paroissiens bienfaiteurs, qui ont fourni les sommes nécessaires, ces travaux ont été lancés à partir du projet de restauration, nécessaire pour entreprendre Le processus de restauration à la Surintendance des Beaux-Arts à Gênes, mais aussi pour comprendre comment intervenir du point de vue technique. Un scanning numérique de toute l’église a été effectué, qui a été suivi par le projet exécutif pour la partie supérieure du bâtiment de l’église (y compris les cinq coupoles et les croix). Une analyse géochimique a mis en évidence les matériaux avec lesquels le bâtiment a été construit. La croix principale, qui s’était détachée a été également restaurée et est prête à être remise à sa place. Actuellement la paroisse est en possession d’un projet de restauration et de l’autorisation des Beaux Arts, et est en train d’évaluer les offres émises par des constructeurs spécialisés dans la restauration des bâtiments historiques, afin d’ouvrir le chantier avec la belle saison.

En même temps, deux cycles de peintures murales ont été complétés, réalisés avec la technique de toile collée sur panneaux de bois fixés sur les murs, selon les directives des Beaux Arts, et un nouveau cycle iconographique sera prêt d’ici l’été.

(JPEG)(JPEG)

(JPEG)(JPEG)

(JPEG) (JPEG)

(JPEG)

Retour haut de page
SPIP