Message à l’occasion du 15e Congrès de la Fraternité orthodoxe en Europe occidentale

Le Christ est ressuscité !

C’est avec joie que je salue tous les participants à ce congrès. Je souhaite que tous puissent y trouver un ressourcement pour une vie chrétienne et spirituelle authentique et toujours plus intense et un réel soutien dans son engagement au service de notre Seigneur Jésus-Christ et de Son Église.

Hélas, je ne puis être avec vous physiquement, mais en la personne de Son Excellence l’Évêque Jean de Charioupolis, je participerai à vos travaux et il me rendra compte de l’espérance qui vous anime tous.

Je vous invite à travers la glorification de la Sainte Trinité dans votre vie personnelle et communautaire à garder l’unité de notre Sainte Église orthodoxe, à défendre la cause des plus faibles et des blessés de la vie, à avoir soucis de la transmission de la foi aux plus jeunes qui font eux aussi partie de l’Église, et que tous, nous apportions, par notre foi et notre engagement, à notre monde souffrant ainsi qu’à sa création, l’espérance qui lui manque parfois.

En tant qu’Archevêque à la tête de l’Exarchat patriarcal des paroisses de tradition russe en Europe occidentale du Patriarcat œcuménique, je tiens à souligner l’unité panorthodoxe que manifeste cet événement et à soutenir la « famille une » qu’est notre Mère l’Église, se nourrissant du Corps et du Sang de notre Sauveur dans l’unité et la fidélité du commandement du Christ « que tous soient un » (Jn 17, 21) et de l’enseignement des Apôtres, des Pères dans la foi et des Saints Conciles qui au cours de l’histoire en ont assumé la stabilité.

Cependant, dans toute famille peuvent s’élever des difficultés, des problèmes, des craintes, et parfois des dérives personnelles. Cela ne doit pas détruire notre unité et le bon fonctionnement de nos communautés. Chacun doit prendre conscience devant Dieu et devant Son Église de ses responsabilités mises au service de tous.

Je vous demande à tous d’être des éléments positifs et constructifs dans vos communautés et vos diocèses afin de signifier ensemble que l’Église orthodoxe peut être un modèle d’amour, d’unité, de paix et d’espérance pour nos contemporains.

J’implore sur vous tous la bénédiction de la Sainte Trinité et vous exprime mes vœux les plus chaleureux pour la réussite de votre rencontre.

+ Archevêque Job de Telmessos, Exarque du Patriarche œcuménique

Paris, le 27 avril 2015.

Retour haut de page
SPIP