Dies Academicus de l’Institut de Chambésy

Le 31 octobre 2015, l’Archevêque Job de Telmessos a participé à la cérémonie du Dies Academicus de l’Institut d’études supérieures en théologie orthodoxe du Centre orthodoxe du Patriarcat œcuménique à Chambésy-Genève, où il enseigne la théologie dogmatique et la théologie liturgique. Était également présent l’Evêque Jean de Charioupolis.

La cérémonie du Dies Academicus de l’institut d’études supérieures en théologie orthodoxe du Centre orthodoxe du Patriarcat œcuménique à Chambésy-Genève marquait le début de la nouvelle année académique 2015-2016. Après l’office de la bénédiction des eaux dans l’église stavropegiaque du Saint Apôtre des Nations Saint Paul présidé par Son Eminence le Métropolite Jérémie de Suisse a suivi la lecture en grec et en français du message de Sa Sainteté le Patriarche œcuménique Bartholomée par Son Excellence l’Evêque Makarios de Lampsaque et Son Eminence l’Archevêque Job de Telmessos. A suivi le discours de bienvenue du Directeur du Centre Orthodoxe, Son Eminence le Métropolite Jérémie de Suisse, et les salutations des professeurs : M. Vlassios Phidas, recteur de l’Institut, M. Franz Mali, représentant de la Faculté de théologie de l’Université de Fribourg, et M. Hanz-Christoph Askani, vice-doyen de la Faculté autonome de théologie protestante de l’Université de Genève. Les professeurs ont salué la contribution significative de l’Institut à la science théologique et se sont réjouis de la collaboration fructueuse avec ses enseignants et ses étudiants.

Le point culminant de la cérémonie du Dies Academicus fut la remise du diplôme de Master of Arts de Spécialisation en théologie orthodoxe et en études inter chrétiennes et des certificats (pittakia) à onze lauréats : au Diacre Dimitrios Dermitzakis et à M. Tauri Tölpt (du Patriarcat œcuménique), à l’Archimandrite Aristovoulos Kyriazis (du Patriarcat de Jérusalem), au Diacre Ivan Liaschanka et à M. Roman Pelikh (de l’Eglise de Russie), à M. Bojan Bundalo, M. Dragan Kovacevic et M. Njegos Stikic (de l’Eglise de Serbie), à M. Christos Kyprianidis (de l’Eglise de Chypre), à l’Archimandrite Petar Crujicic et à M. Eustratios Adamis (de l’Eglise de Grèce).

L’Institut d’études supérieures en théologie orthodoxe accueille en cette nouvelle année académique sept nouveau étudiants qui proviennent du Patriarcat œcuménique et des Églises de Russie, Serbie, Bulgarie et Grèce. Les nouveaux étudiants suivront les cours durant trois semestres, en application des principes de la Déclaration de Bologne (1999), à l’Institut où enseignent trois professeurs orthodoxes : M. Vlassios Phidas, M. Constantin Delikostantis et Son Eminence l’Archevêque de Telmessos Job Getcha, de même qu’aux Facultés de théologie des Universités de Genève et Fribourg.

​Le Recteur de l’Institut, M. Vlassios Phidas, a souligné dans son allocution que le prolongement du programme d’études sur trois semestres a produit des fruits remarquable non seulement dans le déroulement des recherches des étudiants diplômés, mais aussi dans la qualité des travaux scientifiques pour l’obtention du diplôme de Master of Arts. Quoi qu’il en soit, il s’est réjouit la collaboration harmonieuse de la Faculté de théologie de l’Université de Fribourg avec l’Institut d’études supérieures de Chambésy dans l’organisation commune de deux colloques scientifiques internationaux sur des sujets importants pour le dialogue œcuménique contemporain pour l’unité des chrétiens, l’un sur l’ordination aux trois degrés du sacerdoce, l’autre sur l’importance des décisions du concile Vatican II (1962-1965) pour la théologique et l’ecclésiologie dans la perspective de l’avancée du dialogue théologique. Il a annoncé la préparation et la tenue prochaine d’un troisième colloque sur le thème important : "Conciliarité et primauté dans la tradition commune du premier millénaire".

L’Institut d’études supérieures en théologie orthodoxe de Chambésy-Genève qui commence sa dix-neuvième année de fonctionnement a décerné jusqu’à présent des diplômes à 170 lauréats qui servent et qui ont obtenu des postes de responsabilité dans les différentes Saintes Églises orthodoxes et les Facultés de théologie à travers le monde.

Dans son allocution prononcée au nom des lauréats, M. Tauri Tölpt a remercié Sa Sainteté le Patriarche œcuménique pour la bourse qui leur a été octroyée, Son Eminence le Métropolite Jérémie de Suisse et Son Excellence l’Evêque Makarios de Lampsaque pour leur hospitalité et leur amour paternel, et les professeurs pour l’organisation parfaite de leurs études.

Cette cérémonie à laquelle ont participé l’Ambassadeur de Grèce en Suisse, le Consul général de Grèce à Genève, le Représentant du Vatican auprès des Nations Unies, les représentants des organismes œcuménique et ecclésiaux, des professeurs, des représentants des paroisses de Genève et des amis de l’Institut, s’est conclue par le chant du polychronion à Sa Sainteté le Patriarche œcuménique Bartholomée.

La cérémonie a été suivie d’une réception dans la salle du Centre orthodoxe.

(JPEG)(JPEG)(JPEG)

Retour haut de page
SPIP