Séance solennelle de l’Institut de Théologie orthodoxe Saint-Serge

Cette année la séance solennelle de l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge a eu lieu le 15 octobre 2017 dans les locaux de l’Institut protestant de théologie (83 bd Arago - 75014 Paris), sous la présidence du R. P. l’archiprêtre Nicolas Cernokrak, Doyen de l’Institut.

Le discours académique a été prononcé par le diacre André LOSSKY, professeur à l’Institut, sur le thème : « Les créatures dans la liturgie, la création comme liturgie »

À cette occasion Mgr Jean de Charioupolis, Chancelier de l’Institut, ayant été empêché de présider la séance solennelle pour des obligations pastorales a adressé ce message aux étudiants, aux enseignants et aux membres du Conseil d’administration :

Paris, le 15 octobre 2017

Cher Révérend Père Doyen de l’Institut Saint-Serge, Chers Professeurs,

Messieurs les membres du Conseil d’administration,

Chers étudiants,

Mesdames, Messieurs,

Chers invités,

Je vous souhaite à tous en ce jour de séance solennelle de l’Institut Saint Serge à Paris de commencer cette nouvelle année Académique dans la paix et la confiance.

Cette nouvelle année est très spéciale dans l’histoire de notre Institut puisque le Conseil d’Administration a décidé pour des raisons qui lui sont propres de délocaliser l’enseignement dans le nouvel espace de l’Institut protestant de théologie qui nous accueille aujourd’hui. Je tiens à remercier chaleureusement Madame Corine Lanoir, Doyen ainsi que les professeurs et les services techniques pour leur disponibilité.

Cet état de fait ne doit en rien affaiblir le rythme de l’enseignement ni sa qualité, ni sa rigueur académique.

Certes, la spécificité de l’Institut Saint-Serge a toujours été, selon le désir de ses fondateurs d’être un lieu de vie liturgique, académique et fraternel. Nous espérons que malgré les nouvelles contraintes qu’implique cette délocalisation cela restera la tradition qui a formé l’esprit de Saint Serge et qui a profondément influencé des générations d’étudiants.

L’œuvre théologique de recherche, d’enseignement et de témoignage doit rester en droite ligne de celle inaugurée en 1926 et poursuivie inlassablement par nos maîtres. Nous ne pouvons pas uniquement nous glorifier du passé certes prestigieux de ceux-ci. Nous devons continuer d’être dans l’Eglise orthodoxe à la pointe de la recherche biblique, patristique, théologique, ecclésiologique, liturgique, canonique, historique et philosophique, par la qualité de l’enseignement, de la recherche et des publications qui assurent, hors les murs des classes, le rayonnement des enseignants et donc de l’Institut Saint-Serge.

Cet Institut a été fondé par l’Eglise au service de la préparation intellectuelle et pastorale des futurs prêtres de l’Archevêché fondé par le Métropolite Euloge de bienheureuse mémoire. Nous ne devons pas oublier sa vocation originelle. Elle doit être toujours présente dans l’esprit des responsables de l’Institut qui doivent réfléchir comment dans une nouvelle situation sociologique proposer une formation sérieuse aux futurs prêtres dont nous avons un besoin urgent.

A tous en ce jour important dans la vie des professeurs et des étudiants, j’adresse mes vœux les plus chaleureux afin que cet esprit ecclésial dont vous êtes les dépositaires se poursuive en dehors de la Colline Saint Serge. Soyez assurés que nous mettons tout en œuvre pour que ce lieu saint redevienne votre lieu de vie, de prière et d’étude.

Que notre Père Saint Serge de Radonège vous garde tous dans sa fidèle intercession et veille sur vous tous en cette nouvelle année académique .

† JEAN, Archevêque de Charioupolis, Exarque du Patriarche Œcuménique des paroisses orthodoxes de tradition russe en Europe Occidentale, Chancelier de l’Institut Saint Serge

La séance a été suivi du vin d’honneur.

(JPEG)
(JPEG)
(JPEG)
Retour haut de page
SPIP