Visite pastorale de Monseigneur Jean de Charioupolis à Marseille

(JPEG)

"Saint évêque et thaumaturge Hermogène tu as nourri ton peuple de la parole de Dieu et pour qu’il vive dans la plénitude de la foi tu as accepté de mourir de faim. Donne - nous d’avoir soif du Dieu vivant, de sa parole, de sa coupe et du partage fraternel. Ainsi nous rendons gloire au Dieu unique en trois personnes". Tropaire

C’est ce jour en effet ( 17 février) qu’est fêté le saint protecteur de la paroisse. La petite église marseillaise, fondée par les russes émigrés de la révolution, a été placée, dans les années trente, sous la protection de Saint Hermogène (1530-1611) , patriarche de Moscou. Celui-ci, dans la période fort agitée du « temps des troubles », défendit avec courage et détermination la foi orthodoxe et fut canonisé, en 1913, par l’Eglise russe.

Le samedi 16, Mgr Jean a assisté à la célébration des Grandes Vêpres, au cours desquelles des stichères dédiées au saint patron proclamaient : « Ne crains pas, petit troupeau ! Le navire de Jésus ne va pas fondre dans la mer de la vie et l’église orthodoxe bien-aimée de Dieu ne périra pas ».

Après les vêpres était organisée une rencontre, qui permit à Mgr Jean un échange avec de nombreux paroissiens sur la situation actuelle de l’Archevêché.

Le dimanche, avec à son côté le p. Jean Gueit, recteur de la paroisse, Mgr Jean présida la liturgie et prononça l’homélie sur l’Evangile du Pharisien et du Publicain. Il rappela que, le dimanche précédent, l’Evangile de Zachée nous annonçait que le Christ « vient dans notre maison », si nous l’appelons. Il vient nous rencontrer si nous allons vers Lui. L’Evangile de ce jour souligne que cette démarche vers le Christ ne peut s’accomplir que dans l’attitude d’humilité et de repentir qui est celle du publicain.

Après la liturgie, les très nombreux fidèles traversèrent le Parc Borély pour se retrouver de l’autre côté du parc, dans la salle d’accueil de l’église maronite N-D du Liban. Là, dans une ambiance fraternelle et chaleureuse, ils partagèrent autour de leur pasteur de généreuses agapes festives.

Anne Marie Gueit

(JPEG)
(JPEG)
(JPEG)
(JPEG)
(JPEG)
(JPEG)
(JPEG)
Retour haut de page
SPIP