Communiqué du Bureau de l’Archevêque du 22 décembre 2019

Suite à l’examen de la situation de la « Fraternité monastique » conduite par l’Archimandrite Dionysios (Kalampokas) et malgré toute la bienveillance et la compassion que nous pouvons avoir envers ces membres qui manifestent un réel désir de vie monastique et d’engagement spirituel, nous avons constaté que la situation ecclésiale de l’Archimandrite Dionysios (Kalampokas) est un problème gréco-grec , que nous ne sommes pas en mesure de résoudre malgré toutes les pièces et justifications qui nous ont été fournis.

Nous sommes donc au regret malgré tout notre amour pastoral envers les membres de cette fraternité, de renoncer à poursuivre le dialogue engagé entre elle et l’Archevêché des églises russes en Europe occidentale.

Retour haut de page
SPIP