Communiqué N° 05-05 du Conseil de l’Archevêché

Le Conseil de l’Archevêché s’est réuni, les 22 et 23 juin 2005, sous la présidence de S. Em. l’Archevêque Gabriel.


Session du 22 juin

  • Le Conseil a pris connaissance de l’état d’avancement de la mise en place du site Internet de l’Archevêché. Le site est en cours de construction, mais un certain nombre de documents, d’informations et de renseignements sont d’ores et déjà disponibles (www.exarchat.org). La maintenance du site est assurée par le Père Serge Sollogoub (rédacteur responsable), avec l’aide de M. Jean Starynkévitch (rédaction) et de M. Alexandre Lacaille (technique).
  • Vie des paroisses et communautés :
    • Biarritz : Dans une ordonnance du 14 juin 2005, le Juge du Tribunal de Grande Instance de Biarritz s’est déclaré incompétent quant à la nomination d’un administrateur judiciaire, tout en refusant les 3000 euros de dommage que réclamait la partie adverse. Il a fixé l’audience de mise en état au mois de septembre prochain.

      Durant la période d’été, les célébrations liturgiques seront assurées par différents prêtres de l’Archevêché suivant un calendrier établi par le recteur de la Paroisse, l’Archiprêtre Alexis Struve. Mgr Gabriel a tenu à remercier le Père Alexis Struve et tous ceux qui l’entourent et aident sur place à Biarritz pour tout le travail qu’ils effectuent afin que la vérité et la justice soient rétablies.
    • Nice : l’Archiprêtre Lucien Gorin a été mis à la retraite en raison de son âge avancé (87 ans). Il pourra continuer à célébrer suivant les instructions et recommandations du Recteur de la cathédrale de Nice. Une charte de bénédiction et de remerciement lui sera remise, lors de l’Assemblée Générale de la paroisse, le 26 juin, pour plus de quarante ans passés au service de l’Eglise à la paroisse de Nice, tout d’abord comme sous-diacre (1958), puis comme diacre (1961) et enfin comme prêtre (1966).
    • Sainte-Geneviève-des-Bois : Mgr Gabriel a eu une réunion avec le Père Constantin Moguilevsky, prêtre de l’église de la Dormition auprès du cimetière de Sainte-Geneviève-des-Bois, et Mlle Tatiana Chomcheff, responsable laïque, afin de faire un tour d’horizons des différents problèmes rencontrés et de proposer des solutions.
  • Visite de Mgr Gabriel à la KOKID (Comité des évêques orthodoxes d’Allemagne) : Mgr Gabriel s’est rendu au début du mois de juin à Düsseldorf, où pour la première fois il a participé aux travaux de la KOKID, le Comité des évêques orthodoxes d’Allemagne. Il a été très chaleureusement reçu par les évêques des différentes juridictions orthodoxes présentes en Allemagne, notamment par les deux évêques du Patriarcat de Moscou, S. Em. l’Archevêque Théophane (Berlin) et S. Em. l’Archevêque Longin (Düsseldorf). Mgr Gabriel a souligné que la situation de l’orthodoxie en Allemagne est très différente de celle que l’on connaît en France et il a exprimé le désir de participer régulièrement aux réunions de la KOKID.
  • Réunion des Doyens. Une réunion d’information et d’échange d’opinions rassemblant les responsables des doyennés et les membres du Conseil de l’Archevêché s’est tenue le 27 mai 2005 dans les locaux de la cathédrale, sous la présidence de Mgr l’Archevêque. Cette rencontre a permis d’aborder un large spectre de questions : rôle des Doyens, degré d’initiatives locales par rapport à l’évêque diocésain et aux recteurs des paroisses, limites géographiques des doyennés, possibilité d’organiser des rencontres locales par doyennés. La réunion a aussi été l’occasion de discuter de manière plus générale de la situation actuelle de l’Archevêché dans ses différents aspects.
  • Aide aux paroisses de Russie : ce service d’aide humanitaire relevant de l’Archevêché a pu l’année écoulée distribuer la somme de 68 000 € sous différentes formes en Russie. Les responsables qui assurent ce service de manière bénévole et avec abnégation, remercient tous ceux qui les aident mais expriment aussi quelques préoccupations concernant notamment la baisse des dons et leur relève personnelle à terme. Le Conseil tient à les remercier pour leur excellent travail. Le Conseil estime par ailleurs, qu’ il convient aussi de réfléchir à la façon de développer l’aide humanitaire apportée ici, dans nos pays, aux nouveaux immigrants de Russie, d’Ukraine, etc., et dont nombre sont dans le besoin.
  • Préparation de la Conférence diocésaine du 1er Octobre 2005. Des affiches et feuilles annonçant la Conférence diocésaine seront envoyées dans toutes les paroisses de l’Archevêché, une première fois fin juin-début juillet et une deuxième fois début septembre, afin que les Recteurs et Marguilliers puissent largement informer de cette initiatives le plus de paroissiens possibles et les inciter à y prendre part.

Session du 23 juin

  • Le Conseil a tout d’abord entendu trois communications sur les sujets suivants : "Le Statut et juridiction du Patriarcat de Constantinople" (Archimandrite Job), "L’Archevêché et l’Eglise locale" (Archiprêtre Jean Gueit), "Les relations entre le Patriarcat de Moscou et l’Archevêché" (Professeur Nikita Struve).

    Après un bref débat sur ces exposés, le Conseil a poursuivi ses travaux en session ouverte, avec des membres extérieurs invités. Trois communications ont été présentées : “Les conclusions des travaux de la commission Avenir de l’Archevêché” (Archiprêtre Wladimir Yagello), “Point de vue sur la situation de l’Archevêché et de l’Eglise orthodoxe en Occident en juin 2005” (M. Séraphin Rehbinder), “Quel avenir pour l’Archevêché ?” (Archiprêtre Alexis Struve). Ces exposés ont été suivis d’un débat d’une heure environ qui s’est poursuivi lors du repas partagé par les membres du Conseil et les participants extérieurs.

    L’ensemble des discussions a permis de mettre en avant les points de conjonction dans la vision des uns et des autres, ainsi que les points de divergence. Différentes propositions concrètes en vue de rétablir un dialogue tant au sein de l’Archevêché qu’avec le Patriarcat de Moscou ont été avancées. Il a été redit l’importance de construire une vision d’avenir commune de l’Archevêché sur une base purement ecclésiologique.
  • Les travaux du Conseil ont repris, après le repas, avec une communication de Mgr Gabriel sur la situation actuelle de l’Assemblée des évêques orthodoxes en France (AEOF), dont il est membre de droit.

    Plusieurs pistes de réflexion ont été ensuite examinées en vue de redonner à l’Archevêché le rôle de catalyseur dans le processus inter-orthodoxe qu’il a pu exercer par le passé en France notamment, en particulier par le biais d’initiatives tant dans le cadre de l’AEOF qu’au niveau bilatéral entre diocèses.

Version Russe (JPEG)

Retour haut de page
SPIP