Résolution générale

L’Assemblée extraordinaire des clercs et laïcs de l’Archevêché Orthodoxe de France et d’Europe occidentale, réunie du 16 au 18 février 1966 dans la Cathédrale de la Sainte-Trinité et de Saint-Alexandre-de-la-Néva à Paris ;

Ayant entendu les rapports sur la composition et l’évolution historique de l’Exarchat provisoire des paroisses orthodoxes russes en Europe occidentale et sur leur situation consécutive à la suppression de cet Exarchat par Sa Sainteté le Patriarche Œcuménique Athénogoras I (lettre du 22 novembre 1965) ;

  1. approuve la déclaration de l’Archevêque Georges, en date du 30 décembre 1965, portant indépendance de l’Archevêché, et confirme celle-ci ;

  2. invite l’Archevêque Georges à entreprendre auprès du Siège Œcuménique les démarches appropriées à la suite de cette déclaration et à prier Sa Sainteté le Patriarche Œcuménique d’en informer les Églises autocéphales en temps utile.

L’Archevêché demeurant immuablement fidèle à tous les dogmes et canons de l’Église Une, Sainte, Catholique et Apostolique et lui restant entièrement obéissant, exprime, par la voix de son Assemblée, l’ardent espoir qu’un Concile Panorthodoxe représentant authentiquement l’Église sera en mesure, dans les délais convenables, d’étudier et de résoudre le problème nouveau de l’organisation de la Diapora orthodoxe dans son ensemble, avec la participation des représentants de celle-ci, car l’Archevêché est convaincu qu’une telle décision du Concile Panorthodoxe répondrait à un besoin actuel et d’urgence croissante dans le monde moderne, ainsi qu’aux aspirations profondes des nombreux fidèles orthodoxes qui se trouvent en dehors des limites territoriales des Églises autocéphales.


Résolution de l’Assemblée sur l’Orthodoxie en occident

Retour haut de page
SPIP