Paroles prononcées par Mgr Vladimir à Noël :

JPEG - 293.2 ko
Mgr Vladimir à sa table de travail

Chaque âme, même aucunement préparée, se sent émue par les paroles pascales : Christ est ressuscité ! De même par le chant LE CHRIST NAIT ! car, par nature, elle est chrétienne. Elle sent que le Christ est notre Vie, notre Joie, notre Bonheur, notre Félicité... Quand les hommes ont péché, ils ont perdu l’accès au Paradis, à la présence de Dieu. Mais Dieu, dans Sa mansuétude et Son amour, dit : vous ne pouvez venir jusqu’à Moi, eh bien ! c’est Moi-même Qui viendrai et vous montrerai le chemin vers Moi. Aucune des conditions qui nous entourent, quelles qu’elles soient, ne doivent altérer notre vie spirituelle et notre prière. Dieu voit quand il nous faut des joies, et quand, des difficultés. Il y aura toujours une croix ; si tu en évites une, il y en aura une autre. Notre seule Espérance, c’est le Seigneur Dieu ; rien ne doit surpasser Son amour. Le Christ ne nous a pas dit : « Celui qui veut Me suivre qu’il prenne Ma Croix, » mais II dit à chacun : " Qu ’il prenne sa croix. » Le Christ nous impute le port patient et sans murmure de notre croix pour Ses souffrances salvatrices. L’amour pour Dieu doit s’enflammer dans le cœur, comme le feu, de sorte que rien ne puisse l’éteindre, ni les afflictions, ni les souffrances, ni la mort, ainsi que nous l’enseignent par leur exemple nos protecteurs célestes. Rappelons-nous que celui qui couvrira le péché d’autrui aura ses péchés couverts. Quant à celui qui accuse, ses péchés lui seront comptés. Il ne faut jamais discuter des questions de foi : il vaut mieux attirer vers la foi par l’amour et la douceur.

Retour haut de page
SPIP