Communiqué N° 03-06 de l’Administration Diocésaine

au sujet de la cathédrale de Nice

Le 7 février dernier, en début d’après-midi, un huissier de justice s’est présenté devant la cathédrale Saint-Nicolas à Nice, agissant sur ordonnance du Président du TGI de Nice, datée du 25 novembre 2005, elle-même établie sur une requête de l’ambassade de Russie (la Fédération de Russie se déclarant aujourd’hui même propriétaire de la cathédrale), afin d’effectuer un inventaire des objets et biens se trouvant dans l’église.

Le recteur et le marguillier de la paroisse, en accord avec l’Administration Diocésaine, leur ont interdit l’accès de la cathédrale et ont immédiatement engagé en référé une action en rétractation, afin de contester le bien fondé de l’assignation. La décision de porter l’affaire devant les tribunaux a été prise en étroite concertation avec l’Administration Diocésaine. L’audience du Tribunal a été fixé fixée au 23 février.

Le Conseil de l’Archevêché qui s’est réuni, le 9 février 2006, sous la présidence de S. Em. l’Archevêque Gabriel de Comane, exarque du Patriarche œcuménique, a exprimé un soutien complet à l’action des responsables de la paroisse de Nice. L’Archevêché conteste l’affirmation selon laquelle l’Etat russe « est propriétaire aujourd’hui de la cathédrale ». Les documents disponibles indiquent que la cathédrale est la propriété de la paroisse enregistrée par l’administration française comme association cultuelle orthodoxe russe de Nice et relevant de l’autorité canonique de l’Archevêque des paroisses orthodoxes russes d’Europe occidentale dans la juridiction du Patriarche Œcuménique.

S. Em. Mgr l’Archevêque Gabriel se rendra à Nice les samedi et dimanche 18 et 19 février, afin d’y rencontrer les responsables de la paroisse et les membres de la communauté, de les soutenir dans l’épreuve et de présider les célébrations liturgiques dans la cathédrale.

Version Russe (JPEG)

Retour haut de page
SPIP