In Memoriam - Protodiacre Georges Krjivoblotsky

Le Protodiacre Georges Krjivoblotsky est décédé le samedi 3 février 2007, à Boulogne-Billancourt, des suites d’une longue maladie, dans sa 87e année.

JPEG - 66.1 ko

D’une certaine façon, on peut dire que le Père Georges était l’un des premiers enfants de l’émigration russe, puisqu’il était né, le 26 novembre 1920, sur le cuirassé Saint-Georges-le-Mégalomartyr, de l’escadre russe de la Mer noire, qui avait accosté dans la rade de Galipolli, en mer de Marmara, après avoir une quinzaine de jours auparavant quitté la Crimée avec les restes des troupes des Armées blanches du général Wrangel. Ses parents avaient ensuite quitté la Turquie pour s’installer en France, où il avait fait ses études et s’était engagé dans la vie civile comme ingénieur en biochimie et marié, en 1945, à matouchka Tatiana, qui resta à ses côtés toute sa vie jusqu’aux derniers instants. En 1965-1966, Georges Krjivoblotsky avec sa femme était l’un des membres du petit groupe de fidèles qui, autour du Père Pierre Struve et du Père Alexandre Nelidov, allait fonder la communauté de langue française de la Sainte-Trinité dans la crypte de la cathédrale Saint-Alexandre-Nevsky, rue Daru, à Paris. L’année suivante, il était ordonné diacre par l’Archevêque Georges (Tarasov) pour la paroisse de la Crypte, où il devait accomplir son ministère pendant plus de 35 ans, jusqu’en décembre 2003 quand la maladie l’obligea à prendre sa retraite. Il lui arrivait aussi parfois, à l’époque de l’Archevêque Georges (Tarasov) et de l’Archevêque Georges (Wagner), d’« aller dans l’église du haut », pour remplacer les diacres de la cathédrale à l’occasion, ou pour les liturgies solennelles des assemblées diocésaines. Depuis sa maladie et son départ à la retraite, le Père Georges allait régulièrement, quand ses forces le lui permettaient, à la paroisse Saint-Nicolas-le-Thaumaturge, à Boulogne-Billancourt, près de son domicile. C’est dans cette église que ses obsèques ont été célébrées le lundi 12 février 2007.

Que le Seigneur reçoive dans son Royaume son serviteur le protodiacre Georges. Mémoire éternelle.

Retour haut de page
SPIP