Communiqué N° 06-07 du Conseil de l’Archevêché

Réunion du 7 novembre 2007

Le Conseil de l’Archevêché s’est réuni, le 7 novembre 2007, sous la présidence de S. Em. l’archevêque Gabriel. Parmi les questions abordées :

1. Visite de S.S. le Patriarche de Moscou à Paris.

S.S. le Patriarche Alexis II de Moscou et de toute la Russie a effectué une visite officielle à Paris, les 3 et 4 octobre 2007, à l’invitation de l’épiscopat catholique français. Le 3 octobre, Mgr Gabriel a eu l’occasion de rencontrer S.S. le Patriarche lors de l’audience accordée aux membres de l’Assemblée des évêques orthodoxes de France, après la célébration d’un office d’action de grâce dans l’église des Trois-Saints-Hiérarques, ainsi que lors de la réception offerte par le diocèse de Chersonèse, après la célébration d’un office en la cathédrale Notre-Dame. Le 4 octobre, Mgr Gabriel a assisté à la panikhide (« office des défunts ») célébrée par S.S. le Patriarche au cimetière de Sainte-Geneviève-des-Bois. A l’issue de cette célébration, il a accueilli le Patriarche et les membres de sa délégation dans l’église de la Dormition, située auprès du cimetière. Un échange d’allocution a eu lieu à cette occasion. Mgr Gabriel a remis en cadeau une icône des saints nouveaux martyrs au Patriarche Alexis II.

Le Conseil se félicite du bon déroulement de la visite de S.S. le Patriarche Alexis et de l’établissement de contacts personnels entre S. S. le Patriarche et Mgr Gabriel qui donnent l’espoir d’une amélioration des relations entre [l’Archevêché et le Patriarcat de Moscou.

2. ITO et colline Saint-Serge

L’avenir de l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge (ITO) demeure précaire, comme chacun sait. La situation juridique de la propriété de la colline Saint-Serge, où est hébergé l’Institut depuis sa fondation en 1924, s’avère complexe et ses locaux se trouvent dans un état de vétusté alarmant. Le propriétaire est aujourd’hui une SARL dénommée « Société Immobilière Serguievskoié Podvorie » (SISP), dont 97,5 % des parts sont détenues par l’Archevêché, le reste étant réparti entre l’ITO, la paroisse Saint-Serge et l’AMEITO. Une telle structure ne permet pas de recevoir ni subventions ni donations, indispensables pour la survie de l’Institut et la rénovation de l’église et des locaux situés sur la colline Saint-Serge. La seule forme juridique qui, de l’avis des différents experts consultés, permettrait d’assurer une structure pérenne apte à recevoir des fonds est la fondation reconnue d’utilité publique.

Il a donc été proposé de créer une Fondation Saint-Serge qui aura pour objectif de continuer l’enseignement de la théologie orthodoxe et les autres formes d’activités académiques, pastorales et spirituelles, comme l’Institut le fait depuis maintenant plus de 80 ans. La création d’une telle fondation implique de transférer les titres de propriété à la nouvelle fondation. Celle-ci sera gérée selon des statuts répondant aux critères du Conseil d’État qui est la seule autorité habilitée à accorder aux fondations la reconnaissance d’utilité publique. En cas de refus par le Conseil d’État, une clause suspensive permet de revenir à la situation antérieure.

La Fondation Saint-Serge sera dirigée par un Conseil d’administration au sein duquel siègeront Mgr l’Archevêque, en tant que membre de droit, trois membres représentant les fondateurs (le diocèse, la SISP et l’ITO actuel), quatre personnalités qualifiées, nommées par les mêmes fondateurs, et deux membres élus par le Conseil des professeurs de l’ITO. Deux représentants de l’État, dont la mission est de veiller au respect de la loi et des orientations qui ont motivé la reconnaissance d’utilité publique, siègeront également de droit. L’Assemblée générale extraordinaire de l’ITO, réunie le 2 novembre dernier, a d’ores et déjà approuvé cette procédure. L’Archevêché doit à son tour se prononcer.

3. Convocation d’une Assemblée Générale Extraordinaire Le Conseil de l’Archevêché a approuvé le principe de création de la Fondation Saint-Serge et a confié à l’Administration diocésaine de préparer, au moment opportun, la convocation d’une Assemblée Générale Extraordinaire de l’Archevêché, afin d’examiner et voter le transfert de propriété à la Fondation Saint-Serge (lire ci-dessus).

4. Paroisses et Clergé.

  • b) L’Archimandrite Syméon, supérieur du monastère Saint-Silouane-l’Athonite, à Saint-Mars-de-Locquenay, près du Mans, a reçu du saint-synode de l’Église orthodoxe russe, conformément à sa demande, sa lettre d’exeat pour quitter la juridiction du Patriarcat de Moscou et rejoindre l’Archevêché. Mgr l’Archevêque Gabriel s’est rendu au monastère les 20 et 21 octobre dernier, pour y présider la Divine Liturgie et rencontrer les membres de la communauté monastique. Le père Syméon et sa communauté monastique sont admis dans l’Archevêché.
  • c) Asnières : À la suite de difficultés apparues dans la vie de la paroisse d’Asnières depuis quelque temps, Mgr Gabriel a confié, en septembre dernier, à une commission, composée de MM. Michel Sollogoub et Alexandre Victoroff, de faire le point sur la situation générale de la paroisse et d’entendre les avis des membres du clergé et des paroissiens. Cette commission a présenté au Conseil son rapport dont les conclusions seront communiquées à la paroisse lors d’une Assemblée générale paroissiale en même temps que les décisions que prendra Mgr Gabriel au vu de ce rapport.
  • d) Lyon : Une majorité des membres de l’association cultuelle de Lyon a exprimé, à la suite de deux assemblées générales extraordinaires, le 29 septembre (21 voix pour et 19 contre) et le 13 octobre 2007 (23 voix pour et 17 contre), le souhait de quitter l’Archevêché pour se placer dans la juridiction du Patriarcat de Moscou, et ce contre l’avis du recteur de la paroisse, président de l’association cultuelle. Le Conseil de l’Archevêché regrette cette décision et souhaite à ceux qui ont décidé de quitter l’Archevêché de trouver la sérénité et l’épanouissement de leur vie spirituelle dans le nouveau cadre ecclésial qu’ils se sont choisis.

5. Site Internet de l’Archevêché

Le site officiel de l’Archevêché sur l’Internet est désormais accessible à l’adresse suivante : exarchat.eu

L’adresse du courrier électronique de l’administration diocésaine est désormais : administration.diocesaine@exarchat.eu

Retour haut de page
SPIP