Rappel à Dieu de l’Archimandrite Pachôme (Van Neerven)

Le samedi 3 novembre 2007, jour de la fête de Saint Hubert, est décédé l’archimandrite Pachôme (Van Neerven), fondateur et ancien supérieur du skite du saint prophète Elie à Sint-Hubert (Pays-Bas). Sa mort est une perte pour l’Orthodoxie au Pays-Bas dans son ensemble. Chacun parmi nous a eu, un jour ou l’autre, l’occasion d’apprécier ses sermons, ses bons mots, son hospitalité, sa personnalité. Comme Mgr Gabriel l’a indiqué dans le sermon, qu’il a prononcé durant la célébration des funérailles, le 6 novembre, dans l’église du skit, “le père Pachôme attendait, comme un enfant, mais avec une joie profonde et réelle, la rencontre avec son Créateur, la rencontre avec la joie céleste”. Cela lui a été accordé après de longues et pénibles souffrances, qu’il supporta et porta d’une façon chrétienne exemplaire.

JPEG - 275.2 ko

L’estime que tous lui portaient a été exprimée par la présence de nombreux fidèles - clercs et laïcs - présents à la Divine Liturgie, puis aux funérailles et à l’enterrement. L’archiprêtre Théodore van der Voort et le hiéromoine Boris (Archevêché), le p. Stéphane Bakker, le p. Georgios Perris et le p. Matthew Arnolds (Métropole grecque) concélébrèrent avec Mgr Gabriel ; ils furent rejoints pour les funérailles par l’archiprêtre Peter Sonntag (Archevêché), le p. Serge Ovsiannikov, le p. Serge Merks, le p. Anton du Pau et le diacre Christian Westenbroek (Patriarchat de Moscou).

JPEG - 310.7 ko

La procession qui se forma pour accompagner l’archimandrite Pachôme à sa dernière demeure, était impressionnante. Le cercueil, précédé d’une croix, était suivi par Mgr, le clergé, mère Marie et les sœurs du monastère de la Mère de Dieu et tous ceux qui avaient participé à l’office. Le cercueil fut déposé dans la tombe par les prêtres.

Repose en paix, cher père Pachôme.

Un album photos, d’où sont extraites les illustrations de cet article, est disponible ici.


PNG - 633.9 ko
père Pachom

L’archimandrite Pachôme était né le 14 novembre 1935, à Eindhoven (Pays-Bas). Il était entrée dans la communion de l’Eglise orthodoxe et avait été novice auprès de l’évêque Jacques (Akkersdijk) (Eglise russe hors-frontières), puis de l’évêque Denis (Loukine) (Patriarcat de Moscou). En 1972, il avait fondé le skite du saint prophète Elie, à Sint-Hubert, et avait été reçu dans l’Archevêché. Il avait prononcé ses vœux monastiques auprès de l’archevêque Georges (Tarassov), le 2 novembre 1974, et avait été ordonné hiérodiacre par le même archevêque Georges, le 3 novembre, et hiéromoine, le lendemain. Il avait été élevé au rang d’higoumène par l’archevêque Georges (Wagner), en 1984, et au rang d’archimandrite par l’archevêque Serge, en 1994, mais avait dû quitter ses fonctions, en juillet, 1997, à cause d’une grave maladie.

Retour haut de page
SPIP