Communiqué de l’AEOF du 27 septembre

L’Assemblée des Evêques Orthodoxes de France (AEOF) [1] s’est réunie le 22 septembre 2004 sous la présidence du métropolite Emmanuel et a décidé de publier le présent communiqué [2].

- L’AEOF exprime toute sa douleur pour le décès tragique de Sa Béatitude Pétros VII, pape et patriarche d’Alexandrie et de toute l’Afrique, des métropolites et évêques ainsi que les laïcs membres de la délégation qui l’accompagnait, dont le propre frère du patriarche. Elle a présenté ses condoléances dans une lettre adressée au Saint synode de l’Eglise d’Alexandrie. La disparition du patriarche Pétros VII est une très grande perte non seulement pour l’Eglise d’Alexandrie mais pour l’ensemble de l’Eglise Orthodoxe. Cette grande figure ecclésiale conduisait avec courage et détermination avec l’aide de ses évêques, une œuvre missionnaire de grande envergure sur le continent africain dans un esprit de témoignage, d’abnégation et d’humilité. L’AEOF prie le Seigneur d’aider cette Eglise à surmonter cette épreuve et à élire prochainement un successeur du Trône d’Alexandrie et de nouveaux métropolites pour les sièges devenus vacants par le décès de leur titulaire.

- L’AEOF tient également à faire part de son immense compassion et de sa profonde peine devant le terrible drame de l’école de Beslan. Ce drame qui a entraîné la mort violente et tragique de centaines de personnes, en grande partie des enfants, fait surgir une violence inqualifiable. L’AEOF présente toutes ses condoléances aux familles des victimes. Elle a par ailleurs adressé à Sa Sainteté Alexis II, patriarche de Moscou et de toute la Russie, un message de condoléances et de solidarité.

- A l’issue de leur réunion, les évêques membres de l’AEOF ont célébré à la Cathédrale grecque Saint Etienne un office de prière en mémoire de Sa Béatitude Pétros VII, des évêques et des membres de la délégation qui les accompagnaient ainsi qu’à la mémoire de l’ensemble des victimes du drame tragique de l’école de Beslan.

- L’AEOF se félicite du démarrage de nouveau depuis début septembre des émissions orthodoxes sur radio Notre Dame. Carol Saba a par ailleurs communiqué à l’AEOF les calendriers prévisionnels des émissions « Orthodoxie », radio et télévision (France Culture/France 2), qui lui ont été transmis par les producteurs respectifs de ces émissions, Alexis Chryssostalis et père Nicolas Ozoline. L’AEOF a évoqué la nécessité d’instaurer un cadre d’échange et de partage régulier avec les responsables de ces émissions.

- L’AEOF tient à féliciter les organisateurs et les participants du pèlerinage organisé récemment par le Festival de la Jeunesse orthodoxe en France. Elle exhorte les jeunes orthodoxes de notre pays à poursuivre leur action de partage et de témoignage avec l’enthousiasme et l’esprit ecclésial qui les animent. L’AEOF est et demeure très attentive au travail de la jeunesse orthodoxe qui constitue une des forces vitales de l’Eglise orthodoxe en France et la promesse de son avenir dans ce pays.

- L’AEOF souhaite également appeler l’ensemble des orthodoxes de notre pays à continuer à témoigner et à œuvrer ensemble dans un esprit de communion et de fraternité en Christ en les assurant qu’elle est, et restera, la maison commune et le lieu de rassemblement de tous les orthodoxes de ce pays.

- Par le travail régulier et consensuel qui caractérise la démarche de communion de l’ensemble des évêques qui la constituent, l’AEOF s’inscrit dans la lignée du travail « pilote » déployé depuis plusieurs générations par le Comité Inter-épiscopal orthodoxe en France. Ce travail favorise les conditions de l’émergence en France d’une diaconie commune entre tous les orthodoxes de ce pays mais aussi consolide les fondements de l’expression de l’unité et de la localité de l’Eglise orthodoxe de ce pays.

- L’AEOF tient finalement à saluer Sa Béatitude Sawa de Varsovie, primat de l’Eglise orthodoxe de Pologne, qui a été dernièrement en visite non-officielle en France. Le métropolite Sawa a eu l’occasion de concélébrer avec l’Archevêque Gabriel, le dimanche 19 septembre à la Cathédrale Saint Alexandre Newski, à la rue Daru, Paris. Il a par ailleurs rendu visite au siège de la Métropole Roumaine à Limours, et s’est entretenu avec le métropolite Joseph. Après un passage au monastère de Bussy et à Sainte Geneviève des Bois, il s’est rendu au monastère de Lesna où il a vénéré l’icône de la Mère de Dieu.

- Pour l’Assemblée des Evêques Orthodoxes de France -

Paris, le 27 septembre 2004

[1] L’AEOF regroupe tous les évêques orthodoxes canoniques en France et a son siège officiel au 7 rue Georges Bizet, 75116 Paris. Créée en février 1997 dans le prolongement du Comité interépiscopal orthodoxe (constitué en 1967), l’AEOF a pour objet de « manifester l’unité de l’Eglise Orthodoxe en France et de maintenir, préserver et développer les intérêts des communautés relevant des diocèses orthodoxes canoniques de ce pays ». Sans pour autant constituer une instance canonique au sens du droit canon de la Sainte Eglise Orthodoxe et en attendant les décisions du futur Saint et Grand Concile Pan-Orthodoxe en ce qui concerne l’organisation canonique de la diaspora, l’AEOF a pour mission d’assurer la coordination des activités d’intérêts communs et de donner une impulsion dans les domaines de la formation théologique et pastorale, de la catéchèse, de la vie liturgique, des éditions religieuses, de la communication et de l’information. Présidée par le métropolite Emmanuel (Adamakis) [Patriarcat œcuménique], elle regroupe comme membres, l’archevêque Gabriel (de Vylder) [Patriarcat œcuménique, paroisses russes], le métropolite Gabriel (Saliby) [Patriarcat d’Antioche], l’archevêque Innocent (Vassiliev) [Patriarcat de Moscou], l’évêque Luka (Kovacevic) [Patriarcat de Serbie], le métropolite Joseph (Pop) [Patriarcat de Roumanie] et les évêques, Michel (Store) [Patriarcat œcuménique, paroisses russes] et Silouane (Span) [Patriarcat de Roumanie].

[2] Contact Presse AEOF : Carol Saba : carol.saba@wanadoo.fr.

Retour haut de page
SPIP