Information relative à l’avenir de la chapelle orthodoxe russe Saint Nicolas de la maison du Zemgor à Cormeilles-en-Parisis (Val d’Oise)

ZEMGOR
Comité de Secours aux Réfugiés Russes
Association sans but lucratif - Loi du 1er Juillet 1901
35 rue du Martray, 95240 Cormeilles en Parisis

Communiqué

Notre maison de retraite de Cormeilles-en-Parisis (qui s’appelle maintenant un EHPAD - Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) doit répondre aujourd’hui non seulement aux exigences de nos administrations de tutelle de plus en plus lourdes à assumer ; mais aussi aux attentes nouvelles des familles de nos résidents. De plus, la mise en conformité de ceux de nos bâtiments qui n’ont pas encore été rénovés reste une priorité absolue. Il est donc indispensable de poursuivre l’adaptation et la rénovation de cette maison de retraite.

Dans ces conditions, le Conseil d’administration du Comité Zemgor, conscient d’avoir accompli son devoir envers la communauté russe en assurant le fonctionnement de l’établissement depuis plus de cinquante ans, a décidé, conformément aux engagements pris envers l’AERE (Association pour l’Établissement des Réfugiés Étrangers en France) au moment de la création de l’établissement, de la transmettre à une association mieux armée pour y faire face.

Le choix s’est porté sur la Société Philanthropique, association à but non lucratif, reconnue d’utilité publique depuis 1839. Créée en 1780, elle gère une vingtaine d’établissement dans les domaines de la protection de l’enfance, du handicap, du soin, du logement-insertion et des personnes âgées. Nous avons décidé cette transmission après avoir constaté que nous partagions un certain nombre de valeurs et parce que nous sommes convaincus que notre EHPAD pourra ainsi se développer d’une manière plus dynamique.

Le caractère russe de l’établissement sera préservé, et pour que les choses soient claires et bien définies, une convention de partenariat entre Zemgor et la Société Philanthropique est en cours de rédaction afin de préciser notre rôle auprès des résidents russes. Ces pensionnaires d’origine russe continueront d’avoir une absolue priorité d’accès, tel que cela avait été prévu dans les documents de fondation. La chapelle subsiste en l’état et le père Eugène reste notre aumônier assurant les offices hebdomadaires et ceux des fêtes majeures. La bibliothèque russe, riche d’environ six mille volumes, est toujours là et reste disponible pour nos résidents.

Le personnel d’origine russe est toujours présent : outre André Chestopaloff et Anne Rehbinder, que tout le monde connaît, nous avons plusieurs infirmiers ou aides-soignants russes repartis dans les différents pavillons. Les séances d’animation russe, les spectacles d’artistes russes invités, les voyages à Sainte Geneviève ou à la rue Daru qui viennent rompre la monotonie des jours subsisteront. Aux époques appropriées on mangera des blinis ou du koulitch.

Nous avons établi avec la Société Philanthropique dans la convention de partenariat une clause de mise à disposition de notre bureau habituel afin que le Siège Social du Comité Zemgor demeure à Cormeilles en Parisis. Auprès du Comité de la Société Philanthropique, j’assurerai le rôle de coordinateur de la cellule chargée de l’intégration de notre EHPAD.

Bien entendu le Comité Zemgor, outre son rôle d’animateur de la spécificité russe de l’EHPAD de Cormeilles en Parisis, continue son œuvre d’assistance aux associations russes en France, aux étudiants et aux personnes dans le besoin.

Ioury Troubnikoff et les membres du Conseil d’administration : Michel Sollogoub, Nikita Lodygensky, Catherine Doucet, la princesse Obolensky, Serge Ivanov, André Schmemann.

à Cormeilles en Parisis, le 8 janvier 2008

Retour haut de page
SPIP