Communiqué de l’AEOF du 25 janvier

L’Assemblée des Evêques Orthodoxes de France (AEOF) [1] s’est réunie le 20 janvier 2005 sous la présidence du métropolite Emmanuel et a décidé de publier le présent communiqué [2].

- A l’occasion de la nouvelle année civile 2005, l’AEOF adresse ses meilleurs vœux aux différentes composantes, civiles et religieuses, de la société française. Elle adresse également aux primats des Eglises orthodoxes, à leurs fidèles ainsi qu’aux fidèles orthodoxes en France, les meilleurs vœux de paix, santé et réussite en priant le Seigneur qu’Il les accompagne dans les œuvres et actions qu’ils entreprennent. Dans le cadre des vœux traditionnels officiels, une délégation de l’AEOF s’est rendue au Palais de l’Elysée le 17 janvier et a présenté au chef de l’Etat, Monsieur Jacques Chirac, les vœux de l’Assemblée.

- L’AEOF a fait le bilan de sa visite en novembre dernier auprès de sa sainteté, Bartholomée 1er, patriarche œcuménique de Constantinople. Elle réitère ses remerciements au patriarche pour sa sollicitude fraternelle et pour son écoute. La délégation de l’AEOF a été particulièrement touchée par l’accueil chaleureux et convivial ainsi que par les discussions, franches et constructives, que ses membres ont pu avoir auprès des représentants du Patriarcat œcuménique.

- L’AEOF effectuera du 26 au 28 février 2005 sa visite auprès du primat de l’Eglise grec-orthodoxe d’Antioche, le patriarche Ignace IV, au siège du Patriarcat à Damas. Outre la rencontre avec Sa Béatitude, Ignace IV, et les évêques du Patriarcat, une réunion avec le Patriarche syriaque orthodoxe, Zakka 1er , ainsi qu’une rencontre avec certains hauts dignitaires religieux musulmans de Syrie sont également prévues à l’agenda de ce voyage. Les visites de l’AEOF auprès des primats des Eglises orthodoxes s’inscrivent dans le cadre du projet de l’AEOF d’entamer des concertations avec les Eglises mères, de témoigner auprès d’elles, de vive voix, de l’expérience de collégialité et de communion qui caractérise les relations entre les évêques de l’AEOF et de leur présenter le travail accompli à ce jour en son sein.

- L’AEOF a reçu Monsieur Michel Sollogoub, professeur d’économie politique, désigné pour coordonner les travaux de sa commission des affaires sociales, Eglise et Société, et a entendu ses propositions quant au travail de cette commission. Nouvellement créée, cette sixième commission de l’AEOF sera chargée de mener une réflexion sur différentes questions sociales qui touchent, au sens le plus large du terme, notre société d’aujourd’hui et le témoignage chrétien à cet égard. Sur des sujets aussi divers que l’accueil des étrangers, les droits de l’homme, l’exclusion, l’accès au travail et à la santé, les soucis d’un environnement sain, ceux de la bioéthique et de l’éthique de la vie... la commission sera chargée de coordonner la réflexion et de présenter, selon le cas, un témoignage et une approche orthodoxe sur ces questions. Dans l’élaboration de son travail, cette commission travaillera en étroite coordination avec les autres commissions de l’AEOF à savoir, les commissions théologique (Père Boris Bobrinskoy), liturgique (Père diacre Nicolas Lossky), relations œcuméniques et inter-religieuses (Père Michel Evdokimov) et, in fine, celle de la communication (Carol Saba).

- L’AEOF a été informée de la visite en France de son éminence, l’Archevêque Léon, primat de l’Eglise orthodoxe de Finlande le 10 février prochain. Dans le cadre de cette visite, et outre des rencontres avec les membres de l’AEOF, un doctorat honoris causa sera remis à l’Archevêque Léon à l’Institut de théologie orthodoxe Saint Serge à Paris. Il devra également effectuer des visites au monastère de Bussy et au cimetière Sainte Geneviève des bois.

- L’AEOF travaille actuellement sur une liste des prêtres orthodoxes canoniques officiant en France, mentionnant les évêques à qui ils sont rattachés. Le projet d’élaboration d’un annuaire orthodoxe de l’Eglise orthodoxe en France est également à l’étude et en cours de réalisation.

- La prochaine réunion de l’AEOF est prévue le 10 mars 2005.

- Pour l’Assemblée des Evêques Orthodoxes de France -

Paris, le 25 janvier 2005

[1] L’AEOF regroupe tous les évêques orthodoxes canoniques en France et a son siège officiel au 7 rue Georges Bizet, 75116 Paris. Créée en février 1997 dans le prolongement du Comité interépiscopal orthodoxe (constitué en 1967), l’AEOF a pour objet de « manifester l’unité de l’Eglise Orthodoxe en France et de maintenir, préserver et développer les intérêts des communautés relevant des diocèses orthodoxes canoniques de ce pays ». Sans pour autant constituer une instance canonique au sens du droit canon de la Sainte Eglise Orthodoxe et en attendant les décisions du futur Saint et Grand Concile Pan-Orthodoxe en ce qui concerne l’organisation canonique de la diaspora, l’AEOF a pour mission d’assurer la coordination des activités d’intérêts communs et de donner une impulsion dans les domaines de la formation théologique et pastorale, de la catéchèse, de la vie liturgique, des éditions religieuses, de la communication et de l’information. Présidée par le métropolite Emmanuel (Adamakis) [Patriarcat œcuménique], elle regroupe comme membres, l’archevêque Gabriel (de Vylder) [Patriarcat œcuménique, paroisses russes], le métropolite Gabriel (Saliby) [Patriarcat d’Antioche], l’archevêque Innocent (Vassiliev) [Patriarcat de Moscou], l’évêque Luka (Kovacevic) [Patriarcat de Serbie], le métropolite Joseph (Pop) [Patriarcat de Roumanie] et les évêques, Michel (Store) [Patriarcat œcuménique, paroisses russes] et Silouane (Span) [Patriarcat de Roumanie].

[2] Contact Presse AEOF : Carol Saba, - email : carol.saba@wanadoo.fr.

Retour haut de page
SPIP