90e anniversaire de l’assassinat du tsar Nicolas II

À l’occasion du 90e anniversaire de l’assassinat du tsar Nicolas II et des membres de sa famille, canonisés par l’Église orthodoxe en août 2000, un office de prière (« moleben ») aux saints « qui ont soufferts passion » sera célébré en la cathédrale de Nice, avec la bénédiction de S. Em. Mgr l’Archevêque Gabriel, le dimanche 20 juillet. Ce jour-là étant également le jour de commémoration des saints nouveaux martyrs le prêtre Dimitri, la moniale Marie et leurs compagnons Georges et Elie (selon le calendrier julien), ces derniers seront associés dans la prière au saint tsar et aux membres de sa famille. L’office sera célébré, à l’issue de la Divine Liturgie, par l’archiprêtre Jean Gueit, recteur de la cathédrale et doyen des paroisses du Sud-Est.

Le tsar Nicolas II et les membres de sa famille assassinés avec lui, le 16 juillet 1918, à Ekaterinbourg (Oural), ont été canonisés lors d’une assemblée de l’épiscopat de l’Eglise orthodoxe russe à laquelle assistaient, en qualité d’invités, le défunt archevêque Serge d’Eukarpie et son auxiliaire, l’évêque Michel de Clavdiopolie, en août 2000, à Moscou. Avec la bénédiction de Mgr Serge, leurs noms a été ensuite inscrits dans le calendrier diocésain à la date du 16 juillet.

La personne du dernier tsar est liée à plusieurs églises de notre archevêché. Nicolas II et son épouse, l’impératrice Alexandra Féodorovna, ont en effet prié en la cathédrale Saint-Alexandre-Nevsky, lors de leur visite officielle à Paris, en octobre 1896. La cathédrale Saint-Nicolas à Nice a quant à elle été bâtie, au début du XXe siècle, sur un terrain personnel de l’empereur confié par bail emphytéotique à l’église et grâce à une subvention publique à laquelle le tsar a également souscrit à partir de sa cassette personnelle.

Retour haut de page
SPIP