Conférence annuelle diocésaine

La conférence annuelle diocésaine organisée par l’Archevêché s’est déroulée, le dimanche 14 décembre 2008, dans les locaux de l’Institut Saint-Serge, dans le prolongement du colloque international consacré à « L’héritage du père Alexandre Schmemann » organisé conjointement avec l’Institut Saint-Serge, l’Action chrétienne des étudiants russes - Mouvement de jeunesse orthodoxe (ACER-MJO) et Syndesmos, la fédération mondiale de la jeunesse orthodoxe, du 11 au 13 décembre, à l’occasion du 25e anniversaire du décès du père Alexandre Schmemann. Quelque deux cents personnes ont pris part à cette conférence, présidée par S.Em. l’archevêque Gabriel. S. Exc. l’évêque Basile était également présent ainsi que de nombreux clercs de l’archevêché, mais aussi de la métropole grecque de France, de l’Église orthodoxe en Amérique ainsi que du Patriarcat de Moscou, des membres de la famille du père Alexandre Schmemann, de nombreux amis et fidèles de différentes paroisses de la région parisienne et de province. La conférence avait été précédée par la célébration de la liturgie eucharistique dominicale, en l’église Saint-Serge, sous la présidence de Mgr Gabriel, entouré de dix prêtres et cinq diacres. Au cours de la liturgie, Mgr Gabriel a procédé à l’ordination d’un prêtre pour l’Italie. Mgr Basile devait pour sa part présider la liturgie eucharistique à la cathédrale Saint-Alexandre-Nevsky.

JPEG - 585.3 ko
Antoine Nivière
JPEG - 1.4 Mo
Daniel Struve

Lors de la conférence diocésaine, trois communications ont été présentées. Tout d’abord, M. Antoine Nivière a retracé le travail du père Alexandre Schmemann à la tête de la rédaction de la revue diocésaine de l’archevêché entre 1946 et 1951 et donné un aperçu des principales idées exposées dans les articles que le père Alexandre publia dans cette revue en matière de théologie liturgique et d’ecclésiologie. Ensuite, M. Daniel Struve a donné lecture d’une partie de la communication de l’higoumène Pierre Mechtcherinov, prêtre et directeur de l’École de formation de cadres pour le travail avec les jeunes (Patriarcat de Moscou), retenu en Russie pour des raisons familiales, et dont le texte portait sur les « Questions d’ecclésiologie dans le "Journal" du père Alexandre ». La troisième communication, présentée par l’archiprêtre Léonide Kishkovsky, responsable du département des relations extérieures de l’Eglise orthodoxe en Amérique, avait pour thème « La voix du père Alexandre aujourd’hui : un héritage vivant ».

JPEG - 594.3 ko
Matouchka Schmemann

C’est à Mme Juliana Schmemann, la femme du père Alexandre, qu’il revenait de prononcer l’allocution de clôture de ces journées. Elle s’est déclarée « envahie par la reconnaissance pour la chaleur et l’amitié qui ont entouré la mémoire » du prêtre et théologien décédé il y a vingt-cinq ans et qui reste si forte en Amérique, en France et ailleurs dans le monde.

JPEG - 179.6 ko

La conférence s’est achevée par le chant de « Mémoire éternelle » repris par toute l’assistance en slavon, en anglais, en français et en grec. Un vin d’honneur a ensuite été offert dans le réfectoire de l’Institut.

Retour haut de page
SPIP